Pour une fin d’hiver en pleine forme ! par Claire Marino

Share Button

hiverDécidément ce drôle d’hiver joue avec nos nerfs…. un jour il fait froid, un jour il fait bon. On n’a même pas le temps de tester l’efficacité de nos doudounes que nous remettons nos manteaux mi saison. Du coup nous sommes fatigués, fragilisés, un peu déprimés pour certain. Il est temps de prendre les choses en main et de terminer cet hiver en beauté. Nous allons nous attaquer aux 3 principaux fléaux des temps hivernaux.

En premier lieu celui que nous craignons tous et qui signe (normalement) cette saison, c’est le froid. C’est lui le responsable de nos mines tristounettes quand on regarde le ciel le matin avant de plonger dans nos garde-robes. C’est lui qui nous contraint à rester enfermé dans nos maisons alors que l’on rêve de gambader librement. Mais halte aux pleurnicheries, avez- vous remarqué le nombre d’occasions de faire la fête proposé par nos calendriers durant cette sombre période? Noël, le jour de l’an, la galette des rois, la chandeleur, carnaval….autant d’occasions d’organiser des moments festifs avec ceux que l’on aime et ceux que l’on voudrait connaitre. C‘est le moment de réchauffer nos longues soirées au coin du radiateur en invitant vos sympathiques voisins ou vos collègues. Voilà une vraie opportunité de prolonger les passionnantes conversations d’ascenseur ou de machines à café. SI vous n’avez personne de sympa à inviter je vous suggère de vous offrir de douces séances de massages chez des thérapeutes experts. Ces moments de plaisir sont autant de messages que vous envoyez à vos cellules pour leur dire combien vous êtes content d’être en vie. Les neurosciences nous disent l’importance de la pensée positive sur le fonctionnement de nos cellules. Cultiver le bonheur est donc un acte de bonne santé, alors festoyons!!!

Le deuxième fléau qui nous afflige c’est la baisse de luminosité. On considère que 10 % de la population est très sensible à la réduction de la lumière du jour, au point de déclencher ce que l’on nomme la dépression saisonnière. Pour ces personnes le traitement par luminothérapie semble être efficace. IL est nécessaire de consulter un médecin qui vous prescrira la location d’une lampe. Le traitement doit commencer vers la fin du mois d’août. Pour tous les autres cette lumière reste importante pour notre moral. Alors chaussez vos baskets et sortez marcher au moins une demie heure tous les matins ou à l’heure du déjeuner. Oxygénez- vous, et ouvrez bien vos yeux pour capter un maximum de lumière. Vous verrez que votre moral s’en ressentira.Cependant si le froid venait à sévir n’oubliez pas de bien couvrir votre nez et votre gorge, car les températures basses assèchent les muqueuses qui les recouvrent. Or le mucus a pour fonction de piéger et de détruire les micro-organismes avant qu’ils ne pénètrent plus profondément votre corps.

Enfin la troisième calamité ce sont les épidémies. On les sent roder autour de nous, créant un climat suspicieux et malfaisant. Car le froid ne fait que ralentir le développement des micro-organismes, il ne les détruit pas. Et quand ils parviennent à s’introduire dans un corps bien chauffé à 37,2°C, c’est la fête à gogo! Mais cessons de trembler et armons nous afin de parer l’attaque : renforçons nos troupes immunitaires en commençant par une alimentation adéquate. En premier lieu, nous augmenterons notre consommation de légumineuses (lentilles, haricots, pois) afin d’apporter un apport calorique progressif. Puis nous renforcerons nos cellules grâce à l’énergie de la terre apportée par les légumes racines : carottes, céleri rave, navets, panais, radis noir, betteraves…et par les fruits de saison : pomme, poire, banane, agrumes. Nous apporterons la touche finale en agrémentant nos plats avec des épices bactéricides telles que le gingembre, le cumin, le curcuma,la cannelle, le clou de girofle…

En plus d’une alimentation choisie, je vous recommande vivement d’augmenter votre consommation en omégas 3 qui sont des anti-inflammatoires naturels et que vous trouvez dans l’huile de lin ou de cameline mais aussi dans les petits poissons comme la sardine. Il est aussi fortement recommandé de faire des cures régulières de probiotiques afin de renforcer la source de votre immunité qui se trouve dans votre Côlon. Pour terminer je voudrai vous recommander 2 huiles essentielles le Ravintsara qui est viricide et bactéricide (vous en mettrez 2 gouttes au creux de votre main, puis vous frottez vos mains sans les ouvrir et vous plongez votre nez et inspirez profondément 3 fois). La deuxième huile est l’Hélichryse italienne qui permet d’éviter les engelures aux extrémités. Vous pouvez donc frotter vos orteils, vos talons et vos doigts matin et soir .
Prenez soin de vous et cultivez votre bonheur!


Claire Marino
Naturopathe/sophrologue
http://naturopathe-a-paris.fr

Share Button

1 réflexion sur « Pour une fin d’hiver en pleine forme ! par Claire Marino »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *